Comment maitriser son trac lors d'un entretien d'embauche ? - Beauparleur

Comment maitriser son trac lors d’un entretien d’embauche ?

L’entretien d’embauche est souvent une épreuve. Mains moites, boule au ventre et tremblement sont les signes d’un trac qui peut gâcher une rencontre avec un futur employeur. Dominer totalement son stress dans ces circonstances est sans doute mission impossible. Par contre, en comprendre l’origine, se préparer au mieux pour mettre toutes les chances de son côté et suivre des conseils avisés contribuent à le diminuer et à se sentir mieux.

Quelles sont les causes du trac lors d’un entretien d’embauche ?

Le trac est lié à un trop-plein d’émotions qu’il vous faut gérer. Un grand stress est handicapant et vous empêche de mettre en avant vos qualités lors d’un entretien d’embauche. C’est une anxiété liée à la peur du jugement. Si le stress est contre-productif, on peut se poser la question de savoir pourquoi notre cerveau nous joue ce tour. En fait, la peur de votre entretien évoque une autre situation qui lui ressemble et qui vous a fait peur. Le trac renvoie à la crainte de mal faire, de donner une mauvaise impression et d’être moins bon que les autres candidats. Ces peurs renvoient au problème de l’identité personnelle, à la façon dont on l’a construite au cours de l’enfance et de l’adolescence. Si vous avez été à l’aise en passant vos examens, vous le serez en entretien de recrutement.

Formation « Apprivoi’Trac »

 

Préparer au mieux son entretien d’embauche pour éviter le trac

C’est difficile de contenir son trac avant un entretien d’embauche car les enjeux sont de taille et la peur de l’échec proportionnelle à ceux-ci. Voici quelques conseils simples pour vous aider à garder votre sang-froid.

La préparation de l’entretien est déterminante pour lutter contre le trac, dès les premières minutes, lorsque vous vous présentez. Prévoyez vos réponses à toutes les questions concernant votre parcours et les éventuelles questions pièges liées à votre CV.
Si vous changez votre perception de l’entretien, vous pouvez diminuer votre trac.

Ne considérez plus l’entretien d’embauche comme un examen mais plutôt comme une rencontre avec un employeur potentiel, rencontre au cours de laquelle vous examinez une proposition. Vous enlevez ainsi la pression.

Formation « Apprivoiser le stress »

Agissez sur votre respiration pour vous détendre. Respirer profondément, de la même manière que pendant le sommeil. Inspirez profondément par le nez en gonflant votre ventre et expirez lentement et profondément, toujours par le nez. Concentrez-vous sur l’objet de l’entretien. Arrivez en avance, calez-vous dans votre siège, respirez et détendez vos épaules. Concentrez-vous sur ces exercices, votre trac va diminuer.

Vous pouvez aussi fixer votre attention sur des choses concrètes afin de détourner votre attention de votre trac. S’il persiste, choisissez de dire à votre recruteur que vous êtes stressé, cela peut vous débloquer et inciter celui-ci à en tenir compte.

Soyez vous-même, le plus naturel possible, c’est sans doute le meilleur moyen de donner une bonne impression. Le pire serait de jouer un rôle ou de tenter de donner de bonnes réponses. Recentrez-vous sur vous-même et faites-vous confiance! Le stress peut être positif s’il vous motive et booste votre motivation. Il peut donc finalement jouer en votre faveur.

Mettre toutes les chances de son côté lors d’un entretien d’embauche

Votre attitude à l’égard du recruteur est déterminante. Ne laissez pas paraître votre stress, soyez concentré et impliqué. Un comportement trop décontracté n’est pas souhaitable non plus. Vous devez donner une impression de maîtrise dans vos réponses, sur votre parcours, sur vos capacités par rapport à l’emploi proposé. Renseignez-vous sur l’entreprise et son secteur, préparez des questions à poser pour montrer votre intérêt.

Voici quelques conseils qui peuvent paraître évidents, mais auxquels il faut penser au cours d’un entretien : souriez, soyez à l’écoute de votre interlocuteur, tenez-vous correctement sur votre siège, ne donnez aucun signe physique qui trahirait votre stress (se mordiller les lèvres, jouer avec un stylo ou son téléphone portable!), regardez votre interlocuteur en face.

Le recours à un coach, la bonne solution ?

Votre entretien d’embauche révèle votre personnalité et, pour mettre toutes les chances de votre côté, le recours à un coach est souvent décisif. Il va vous permettre de prendre conscience de vos forces et de vos compétences et vous aider à les mettre en valeur. C’est une aide personnalisée qui vous permet de bien préparer votre entretien. Divers organismes proposent les services de coaches expert du recrutement. Certains proposent des entretiens par téléphone ou par Skype ou des formations comprenant plusieurs séances de préparation et une aide technique personnalisée. Un coach vous prépare et vous aide à être convaincant et authentique face à un recruteur, le but étant bien de démontrer que vous avez les qualités requises pour le poste.

Pour que vous soyez apte à répondre à une demande évidente comme « Parlez-moi de votre parcours », le coach va vous apprendre à raconter votre histoire. Il vous aide à garder une attitude positive pour éviter de stresser et aborder l’entretien avec sérénité.